Les fondamentaux

Les coopératives artisanales développent l’activité des artisans associés et assurent leur indépendance économique grâce à l’action collective. C’est l’indépendance dans l’interdépendance.


Pour assurer sa réussite du projet collectif, les artisans adhérents doivent respecter quelques fondamentaux coopératifs:

  • fonctionnement démocratique : les adhérents s’impliquent dans la Gouvernance et participent aux décisions stratégiques de la coopérative selon la règle « une personne = une voix
  • équité entre les adhérents : quelle que soit la taille de l’entreprise, son capital détenu dans la coopérative ou son volume d’activité, tous les artisans bénéficient des mêmes services auprès de la coopérative; en cas de bénéfices à ristourner, ils sont calculés proportionnellement à l’activité de chacun des adhérents avec la coopérative (plus l’artisan a fait travailler la coopérative, plus il touchera de ristournes)
  • exclusivisme et contrat d’engagement : la coopérative ne travaille que pour ses adhérents, elle n’a aucun relais de croissance en dehors de ses membres. Sa performance et les services qu’elle rend reposent donc directement sur l’engagement en activité des artisans adhérents